Fermeture de guichets de la SNCB: Gilkinet et Dutordoir vont faire une nouvelle proposition

Après de nombreuses déclarations et réactions, la décision de la fermeture de 44 guichets de la SNCB a finalement été actée par le Conseil d’administration.
Après de nombreuses déclarations et réactions, la décision de la fermeture de 44 guichets de la SNCB a finalement été actée par le Conseil d’administration. - Photo News

Le ministre fédéral de la Mobilité, Georges Gilkinet, et la CEO de la SNCB, Sophie Dutordoir, ont élaboré une proposition commune dans le dossier de la fermeture de guichets de la SNCB, a annoncé lundi le ministre. La patronne de l’opérateur de chemins de fer la défendra mardi matin devant son conseil d’administration.

« Cette proposition traite des questions relatives au maintien d’une présence humaine dans les gares et des collaborations à développer avec les communes, à l’accueil des voyageurs dans les gares et à la garantie de l’accessibilité à tous les publics. Depuis le 1er octobre, le ministre de la Mobilité et la CEO de la SNCB travaillent avec la même ambition pour le rail : un service public de qualité, une offre de train renforcée et des gares accueillantes pour chaque usager du rail », explique un communiqué du cabinet de M. Gilkinet sans donner de précision sur la solution qui a été trouvée.

La semaine passée, Mme Dutordoir a écrit à M. Gilkinet pour lui signifier que sa confiance en lui était rompue après ce qui lui est apparu comme un revirement du vice-Premier ministre Ecolo dans ce dossier. Lundi dernier, la SNCB a annoncé la fermeture progressive de 44 guichets. Dans la foulée, M. Gilkinet a envoyé un communiqué dans lequel il indiquait qu’il avait demandé des garanties mais ne remettait pas en cause la décision elle-même. Le lendemain, après des réactions politiques, syndicales et des usagers courroucés, le ministre faisait marche arrière et faisait savoir qu’il désapprouvait la décision.

Or, selon le courrier de la CEO, la décision de la semaine passée avait fait l’objet d’une concertation avec le ministre. Jeudi passé, M. Gilkinet a subi le feu nourri des questions des députés à la Chambre et, mercredi, une séance de la commission de la Mobilité sera à nouveau consacrée à ce dossier.

En attendant, M. Gilkinet et Mme Dutordoir se sont rencontrés vendredi passé et lundi pour mettre au point une proposition commune.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous