Accueil Société

Pourquoi la vaccination suscite-t-elle autant de craintes?

L’arrivée des vaccins en Belgique permet d’entrevoir le bout du tunnel. La « journée de la vaccination » organisée mardi par « Le Soir » permettra de répondre aux (très) nombreuses questions et inquiétudes des lecteurs.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 5 min

D’ici quelques semaines, les plus de 65 ans pourront commencer à se faire vacciner en Belgique. Après les résidents et personnels des maisons de repos, le personnel des hôpitaux, les médecins… Les précieux liquides Pfizer, Moderna ou encore AstraZeneca arriveront dans les bras des seniors belges.

La plus grande campagne de vaccination de l’histoire moderne suscite énormément d’interrogations. Les journalistes, qui vivent et travaillent depuis des mois au rythme de l’épidémie, du testing, des fermetures de frontières puis de la campagne de vaccination répondront à vos questions grâce à l’expertise d’immunologistes, vaccinologues ou encore spécialistes des questions bioéthiques. Tout cela au cours d’une opération spéciale que Le Soir organise ce mardi.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

21 Commentaires

  • Posté par R Peeters, vendredi 19 février 2021, 12:53

    Covid-19 : un adolescent s’écroule quelques minutes après avoir reçu le vaccin – VIDEO https://www.alnas.fr/actualite/buzz/covid-19-un-adolescent-secroule-quelques-minutes-apres-avoir-recu-le-vaccin-video/

  • Posté par STORDIAU Pierre, mardi 9 février 2021, 15:55

    Quoique convaincu par la vaccination (et les bienfaits de la médecine)… je n'ai aucun problème avec les "anti vax" ; et ce pour quelque motif que ce soit : du plus légitime (?) au plus farfelu (se faire inoculer des puces 5G !) en passant par la mauvaise foi habituelle (manque d'information; on va nous espionner; etc...) ou bien la superstition des tranches arriérées . Par contre si cette minorité a le DROIT de ne pas se faire vacciner ... les autres ont tout autant LE DROIT de ne pas les fréquenter et aussi de s'en PROTÉGER ! Et comme il y aura forcément une comptabilisation de nos personnes vaccinées ... ceux qui ne le seront pas n'auront qu'à supporter LEUR choix. Pourquoi un "Non fumeur" devrait-il subir les aléas de la pollution cancérigène du "fumeur" ? Pourquoi les gens vaccinés devraient-ils subir la dangereuse promiscuité de nos chers "superCONtaminateurs" ? (dans les transports; les spectacles; les bars; les salons; les compétitions; etc ; etc .) ? Notre LIBERTÉ lié aux bienfaits de la vaccination nous oblige-t-elle à subir les aléas liés à leur LIBRE choix de non-vaccination ? Telle est la vraie question d'éthique. Et ce choix a d'ailleurs déjà été tranché lorsque dans certains hôpitaux; les patients libre-fumeurs ne sont plus du tout prioritaire (sic!) pour des transplantations ou autres bénéfices de la chirurgie au frais de la société (pays anglo-saxons; etc .). N’oublions pas que le « Carnet de vaccination » existe et n’a pas été créé lors du Covid19 ! A bon entendeur …

  • Posté par Lilien Raymond, mardi 9 février 2021, 15:15

    C'est avec des titres comme celui-là, digne d'un tabloïd de bas étage, que vous contribuerez à recréer des angoisses dans la population ! Alors que le personnel des maisons de repos est vacciné à 77% (après ses hésitations initiales), alors que le personnel hospitalier serait volontaire à 80% et la population à plus de 75%, vous suscitez le doute en suggérant que les gens (en général) ont peur du vaccin. C'est vraiment lamentable et indigne d'un journal de votre niveau.

  • Posté par Staquet Jean-Marie, mardi 9 février 2021, 9:52

    Ce n'est pas la vaccination qui m'inquiète. C'est l'usage des données qui sera fait à cette occasion et le refus d'assumer son caractère factuellement obligatoire par les gouvernements qui m'inquiètent.

  • Posté par Karhausen Lucien, mardi 9 février 2021, 7:29

    Il vaut mieux prévenir que guérir. Et quand on ne peut pas guérir il faut alors prévenir! Les craintes qui portent sur les vaccins sont absolument non fondées . Dans les études qui ont mis au point ces vaccins et qui portent sur plusieurs dizaines de milliers de personnes, il n'y a pas eu un seul cas de décès et les effets indésirables sont soit bénins, soit rarissimes quand ils sont plus sérieux mais jamais mortels et toujours réversibles. Et notre expérience porte déjà sur des centaines de milliers de personnes. Mais hélas! la bêtise humaine et sans limites!

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs