La vague de froid entraîne un pic de commandes de mazout, les prix augmentent

La vague de froid entraîne un pic de commandes de mazout, les prix augmentent

Le week-end frisquet et la vague de froid en vue ces prochains jours entraîne un pic de la demande de mazout de chauffage, indique lundi Johan Mattart, directeur général de la fédération des négociants et combustibles Brafco.

« Chez certains fournisseurs, le téléphone n’a pas arrêté de sonner ce matin. En une heure, une semaine de commandes a parfois été remplie », dit-on.

En raison des températures glaciales annoncées, beaucoup de gens ont décidé de s’approvisionner rapidement en mazout. Beaucoup de commandes proviennent de personnes qui disposent de petites cuves ou dont la cuve arrive à un niveau très bas.

Le mazout de chauffage est plus cher qu’il y a quelques mois. Le prix d’un baril de Brent, le pétrole produit en Europe, oscille autour de 60 dollars et se trouve au plus haut niveau depuis le 20 février 2020, avant le début de la pandémie de coronavirus.

En novembre 2020, le prix au litre se trouvait à 0,4 euros.

Mazout de chauffage :

– MOINS DE 2000 L : EUR/L 0,5811 (+0,0039)

– Plus de 2000L : EUR/L 0,5516 (+0,0038)

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous