Accueil Opinions Chroniques

La chronique «Variations»: Pourquoi le voile questionne la laïcité

Les divergences du monde laïque autour du voile traduisent une hésitation inhérente à la laïcité.

Article réservé aux abonnés
Chroniqueur Temps de lecture: 5 min

L e Soir a pointé, le 2 février, les divisions du monde laïque autour du port du voile dans l’enseignement supérieur, le Centre d’action laïque (CAL) paraissant isolé dans son propre camp. Mais l’article suggère un paysage plus complexe, et permet de relever une hésitation inhérente à l’histoire de la laïcité.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

24 Commentaires

  • Posté par Provot Francis, jeudi 11 février 2021, 11:19

    Le gros problème est que le "monde laïque" comme vous l'appelez est composé en grande partie de politiciens qui sont très frileux à la perte de voix et s'opposer au hijab risque de coûter beaucoup de voix aux partis qui s'y opposeront... Il ne faut pas aller chercher plus loin : le "communautarisme clientéliste" !

  • Posté par Usual Suspect, jeudi 11 février 2021, 9:02

    Je hais les musulmans, je méprise les catholiques, je déteste les juifs, je me moque des bouddhistes et j'ai horreur des transhumanistes. Toutes ces religions n'existent que pour masquer la peur de l'après-mort car le cerveau humain ne parvient pas à s'imaginer le vide, le rien, le néant, l'inexistence. C'est ainsi que l'humain a inventé successivement l'ancestralité, la réincarnation, la résurrection et plus récemment le transhumanisme. Si les esprits faibles se réfugient dans les croyances irrationnelles de toutes ces religions, les autres ont compris que cela pouvait être un moyen de dominer son prochain et, étrangement, certains aiment se sentir dominés au point de défendre leur maître. On connait les dégâts produits par les religions : des populations soumises, terrifiées voire torturées, des conflits causant des millions de morts, et en toile de fond, les femmes toujours opprimées et rabaissées. Aujourd’hui, on est même prêt à s’étriper autour d’un bout de chiffon. Pauvre humanité imbécile.

  • Posté par Lombard Fernande, dimanche 14 février 2021, 21:24

    à Jean Dentin, Georges Bush allait certainement à l'église, mais cela ne l'a pas empêché de détruire l'Irak. 800.000 morts dont 40.000 militaires. Ils ont pendu Saddam Hussain, mais heureusement, les puits de pétrole sont intacts... Ouf, on l'a échappé belle...

  • Posté par Usual Suspect, vendredi 12 février 2021, 23:31

    Dentin Jean, les dictateurs que vous citez sont ceux que je décris comme étant "les autres ont compris que cela pouvait être un moyen de dominer son prochain".

  • Posté par Dentin Jean, vendredi 12 février 2021, 9:51

    Vous n'avez pas tort, mais vous oubliez que Ni Hitler, ni Staline, Mao, Polpot et autres n'allaient à messe ou à mosquée.L'humanité n'a pas besoin de dieu(x) pour s'entretuer.

Plus de commentaires

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs