Coronavirus: que faire si mon enfant a eu un contact à haut risque ou est contaminé?

Coronavirus: que faire si mon enfant a eu un contact à haut risque ou est contaminé?

Entre le 2 et le 8 février, en moyenne 121,3 personnes contaminées par le Sars-Cov-2 ont été admises chaque jour à l’hôpital en Belgique, ce qui représente une progression de 2 % par rapport à la période de sept jours précédente, selon les derniers chiffres publiés par l’Institut de santé publique Sciensano mardi matin. Le nombre de personnes actuellement hospitalisées pour cause de Covid-19 s’établit à 1.698, dont 302 en soins intensifs.

Le nombre moyen d’infections au coronavirus s’élevait en effet à 2.212,4 par jour entre le 30 janvier et le 5 février, en baisse de 5 % par rapport à la semaine précédente. Le pays totalise à présent 726.483 contaminations depuis la mi-mars.

Pour le sixième jour d’affilée, le nombre de décès dus au Covid-19 était en recul de 19,3 % par rapport à la semaine précédente. La moyenne était de 39,4 par jour sur la période entre le 30 janvier et le 5 février.

Que faut-il savoir en cas de contamination de mon enfant ?

La crainte des perturbations dans les écoles suite à une hausse des cas de contaminations au Covid-19 a été fort présente ces dernières semaines.

« La Belgique est un des rares pays à avoir réussi à garder la plupart des écoles ouvertes. Cela a été considéré comme étant une priorité sociale, mais cela demande beaucoup de mesures et d’efforts », rappelle Yves Van Laethem, porte-parole interfédéral de la lutte contre le coronavirus. « C’est un grand bateau, et il faut prendre des mesures rapidement pour le faire tourner. Il est donc important de réagir rapidement lorsqu’une contamination arrive à l’école. » Dans certains cas, des écoles doivent fermer, il s’agit là plutôt d’une exception.

– Mon enfant présente des symptômes

Si votre enfant est malade et qu’il présente des symptômes : il doit rester à la maison, et vous devez prendre contact avec votre médecin pour le faire tester. Lorsque les enfants ont moins de 6 ans et ne vont pas à l’école primaire, ils ne doivent pas être testés, mais doivent tout de même respecter la durée de quarantaine.

Ces enfants doivent rester à la maison dix jours.

– Présomption de Covid-19 dans la famille

S’il y a une présomption de Covid dans la famille, l’enfant va aussi devoir rester à domicile. Si ce test est négatif, l’enfant pourra retourner à l’école.

Si le test est positif, l’enfant est considéré comme contact à haut risque et doit donc se placer en quarantaine pour une durée de dix jours après le dernier contact à risque. Au total, la quarantaine de l’enfant peut donc s’élever à 20 jours. « C’est une longue période, mais c’est grâce à cette quarantaine que le virus ne sera pas introduit au sein de l’école », rappelle Yves Van Laethem.

– Contacts à haut risque

Si un enfant de plus de 6 ans a un contact étroit avec une personne contaminée, il est alors considéré comme contact à haut risque. Il doit donc être placé en quarantaine et testé.

Au contraire, les enfants ayant eu un contact à faible risque peuvent continuer à aller à l’école, en évitant les activités extrascolaires, afin de ne pas mélanger les bulles. Ce sont les médecins qui déterminent si le contact est à haut risque ou faible risque.

L’enfant qui est un contact à haut risque doit être placé en quarantaine et testé le plus vite possible, afin de savoir si d’emblée il est porteur du virus. Ce qui permettra de lancer le tracing de manière plus rapide. Si l’enfant est positif, les autres membres de sa famille seront aussi mis en quarantaine et testés. Si le test est négatif, les autres membres du foyer ne doivent pas être testés.

– Infections multiples à l’école

En cas d’infections multiples, ou s’il n’est pas possible de savoir s’il s’agit d’une situation de contact à haut risque ou à faible risque qu’on mettra la classe en quarantaine. Si l’on craint que le virus circule fortement dans l’école, il peut être décidé de tester l’entièreté de l’école ou de la classe (si des contacts entre de nombreuses classes différentes). Ce type de fermeture se fera toujours en concertation avec l’inspecteur sanitaire.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous