Accueil Monde Proche-Orient

De nouvelles armes belges trouvées au Yémen

Les exportations d’armement belge vers l’Arabie saoudite, un pays largement impliqué dans la guerre civile au Yémen, sont critiquées et régulièrement attaquées au Conseil d’Etat. Une enquête de l’ONG VredesActie apporte de nouvelles preuves de l’utilisation d’armes et munitions wallonnes au cœur de ce conflit.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Enquêtes Temps de lecture: 4 min

Contrairement à ce qu’affirme le gouvernement wallon, la garde nationale saoudienne – un client majeur de l’industrie de l’armement wallonne – est bien impliquée dans la guerre qui depuis dix ans défigure le Yémen. Une nouvelle enquête de l’ONG flamande Vredesactie renforce celle qui au printemps 2019, fut menée par Le Soir et plusieurs partenaires : des armes et munitions wallonnes vendues à Ryad sont utilisées par la garde nationale saoudienne à l’intérieur du Yémen. Dans le cadre d’un conflit qui en dix ans, a causé la mort de plus de 150.000 personnes et qui est qualifié par les Nations Unies de « pire crise humanitaire au monde ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Raurif Michel, mercredi 10 février 2021, 18:20

    Les armes retrouvées au Yémen démontre le magnifique travail fait par des ouvriers belges pour qui la perfection des armes est un talent. Quand aux râleurs, si ce n'est pas des belges qui vendent les armes au Yémen se seront les autres mais ,des armes, il y en aura toujours que cela vous plaise ou non !!! Nous pouvons être fier du travail de nos armuriers !!!

  • Posté par Morico Giorgio, mercredi 10 février 2021, 12:09

    L'argent n'a pas d'odeur comme disait si bien Vespasien. Renzi en voyage en Arabie Saoudite: une nouvelle Renaissance est en train de naitre ici ! Let's go !

  • Posté par Tielemans Roger, mercredi 10 février 2021, 11:43

    C'est bien que notre pays exporte le maximum d'armes CAR sinon, français, anglais, américains et autres s'empareraient volontiers du marché, sans état d'âme. Il ne s'agit habituellement que d'armes de poing et munitions;

  • Posté par Patrick Yamedjeu, mercredi 10 février 2021, 10:34

    Quel est le but recherché par ce genre d'article? Si des armes sont vendues, c'est pour faire la guerre. Il n'y a pas de bonne guerre que je sache. Si l'industrie de l'armement dérange, il faut simplement décider de fermer la FN. D'autres pays continueront à vendre des armes.

  • Posté par Louis J-M, mercredi 10 février 2021, 11:15

    Absolument d' accord, des armes, cela sert à faire la guerre ! De toute manière, si elles ne sont pas belges, elles seront russe, françaises ou chinoises ! Les belligérants trouveront toujours des marchands pour leur en vendre. Cette ONG qui se veut si pure, est essentiellement flamande est vise une entreprise wallonne, c' est le noeud du problème. Quand va-t-on arrêter d' essayer de détruire ce fleuron de notre Wallonie ?

Aussi en Proche-Orient

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs