Accueil Monde Amériques

Décès de Kobe Bryant: le pilote de l’hélicoptère n’a pas respecté les standards de vol

Le pilote et six autres passagers avaient perdu la vie dans le crash.

Temps de lecture: 1 min

Le pilote de l’hélicoptère qui s’est écrasé le 26 janvier 2020 en Californie (sud-ouest des Etats-Unis) avec à son bord l’ex-star de la NBA Kobe Bryant et sa fille Gianna, n’a pas respecté les standards de vol, rapporte mardi le New York Times, citant les enquêteurs. Le pilote et six autres passagers avaient perdu la vie dans le crash.

Le pilote a pris le départ malgré la brume épaisse, violant les règles fédérales, et a probablement été désorienté en opérant dans le brouillard très important ce jour-là, ont précisé des enquêteurs mardi.

Le président du Conseil de sécurité du transport (National Transportation Safety Board) a ajouté que le pilote, Ara Zobayan, était à la manoeuvre alors que le règlement lui interdisait de voler dans le brouillard. Il a continué malgré tout. M. Zobayan a fait savoir qu’il essayait de remonter au-dessus de la couche nuageuse, alors qu’il chutait à grande vitesse, ce qui prouve qu’il était désorienté.

La relation très proche qu’entretenait le champion de basket et le pilote qui avait emmené plusieurs fois à bord la star et ses enfants, peut avoir poussé le pilote à vouloir maintenir le vol malgré des conditions risquées.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Van Obberghen Paul, mardi 9 février 2021, 18:48

    C'est une erreur fréquente, souvent mortelle, de la part d'un pilote non qualifié pour voler aux instruments (sans visibilité) de continuer un vol à vue malgré les conditions contraires. Un pilote non qualifié* et surtout non entraîné pour voler aux instruments, qui n'est pas une mince affaire, se trouve rapidement désorienté sans répère visuel, se fiant plus à ses sensations non-visuelles qu'aux instruments. Ça n'est pas tellement qu'il ne sait plus où il est géographiquement, mais surtout quelle est sa position dans l'espace. Ainsi, il peut avoir la sensation de tourner alors que ça n'est pas le cas, ou de monter alors qu'il descend, et vice versa. C'est parce que le passager était célèbre qu'on en parle, mais ce genre d'accident, en avion ou en hélicoptère, est malheureusement très fréquent. (*) Un pilote peut être correctement entraîné à voler aux instruments sans être officiellement qualifié pour ce faire, mais il y a fort à parier que ça n'était pas le cas ici.

Aussi en Amériques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs