Vague de froid: production supplémentaire de l’équivalent d’une petite centrale nucléaire en électricité

Vague de froid: production supplémentaire de l’équivalent d’une petite centrale nucléaire en électricité
Photo News

La vague de froid occasionne une consommation d’électricité plus importante que la normale : 800 mégawatts, soit la production d’une petite centrale nucléaire, selon les chiffres du gestionnaire du réseau haute tension Elia.

Les températures sous zéro degré Celsius se traduisent par une consommation plus élevée du chauffage dans de nombreuses familles. Habituellement, Elia s’attend à une consommation supplémentaire de 100 MW par degré plus froid que la moyenne.

Ce mardi, cela donne environ 800 MW de consommation électrique supplémentaire pour la Belgique, soit la production d’une petite centrale nucléaire.

Au total, cela représente une charge d’environ 13.000 MW supplémentaires, soit une augmentation d’environ 6 %.

Il n’y a pas de problèmes d’approvisionnement, a assuré Elia. Le parc de production est par ailleurs pleinement opérationnel puisque toutes les centrales nucléaires fonctionnent.

Pic de consommation de gaz

La vague de froid provoque un pic de consommation de gaz, ressort-il des données de Fluxys, le gestionnaire du réseau gazier belge.

La consommation totale de gaz a atteint hier/lundi 1.046 GWh, soit 22 % de plus que la semaine passée. Si l’on se concentre sur les habitations et les PME, la hausse est même de 39 %.

Il ne s’agit pas d’un record absolu, celui-ci a été atteint en février 2012 avec 1.181 GWh. Mais Fluxys n’exclut pas qu’il soit battu dans les jours qui viennent. Le gestionnaire rassure également : il n’y a pas de risque de pénurie.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous