Accueil Belgique Politique

Mohamed Abdeslam licencié par Molenbeek, mais pas pour faute grave

Le frère de Salah Abdeslam a été licencié en raison d’une « rupture de confiance ». Il percevra des indemnités de licenciement.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Temps de lecture: 2 min

Mohamed Abdeslam, frère de Salah et de Brahim, directement impliqués dans les attentats du 13 novembre dernier à Paris, a été licencié par la commune de Molenbeek-Saint-Jean pour laquelle il travaillait, a indiqué mercredi matin la bourgmestre de la commune, Françoise Schepmans, confirmant une information publiée par le quotidien la Dernière Heure.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Charles Roosemont, mercredi 13 avril 2016, 14:37

    Hé!!! et quid du "logement social" occupé si sagement par la famille Amrani !!!

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs