Accueil Médias

Des experts décryptent le docu contesté «Ceci n’est pas un complot»: «C’est très ambigu»

Le documentaire de Bernard Crutzen démonte le traitement médiatique de la pandémie, au service du pouvoir et de l’industrie pharmaceutique, selon lui. Les « méthodes » du film sont la cible de fortes critiques.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Trois cent mille vues en une journée, des commentaires par dizaines sur les réseaux sociaux, des mises au point et réactions par mail : difficile d’échapper en ce début de semaine à la déferlante du documentaire Ceci n’est pas un complot. qui, faute de festival Ramdam à Tournai, où il devait être diffusé en avant-première, a atterri sur Vimeo. Dans le monde de la réalisation comme ailleurs, on se plie aux contorsions dictées par le coronavirus, y compris quand on travaille sur base d’un financement participatif lancé sur KissKissBankBank. Lancé en octobre dernier, celui-ci a accueilli près de 1.500 souscriptions, pour un montant total de 84.377 euros.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

87 Commentaires

  • Posté par Termam Alexis, dimanche 14 février 2021, 12:31

    Les techniques utilisées dans ce documentaire sont bien connues et utilisées depuis bien longtemps par les pouvoirs ou anti pouvoirs de tous types comme l'état, les religions/sectes, partis politiques, armées, etc ... Et il y a tous les idiots que nous sommes qui veulent y croire puis en devenir les acteurs.

  • Posté par Stassart Celine, vendredi 12 février 2021, 10:43

    Une connaissance à moi a eu le covid en septembre... janvier..prise de sang. Aucun anti-corps présents dans sont organismes (covid). La je doute vraiment sur l'efficacité d'un vaccin qui est sensé faire en sorte que notre corps crée des anticorps alors que... je suis donc mnt une complotiste car j'ai donné un avis négatif? Je pense qu'ici tout est une question d'argent...comme d´habitude...pauvre de nous...

  • Posté par DE WILDE PHILIPPE, vendredi 12 février 2021, 20:38

    D'abord vous n'êtes pas obligée à vous faire vacciner. Et si vous êtes jeune ou un peu moins jeune et que vous n'avez pas de facteurs de risque vous n'aurez vraisembablemnt pas de gros problèmes en cas d'infection. Vous avez des doutes sur le vaccin . d'abord sur son efficacité mais les études randomisées ont montré qu'après +/_ 4 à 5 semaines après la vaccination les gens vaccinés ne font plus que rarement des formes graves de la maladie et donc que les hospitalisations vont baisser et que la mortalité va diminuer si suffisamment de personnes à rique sont vaccinées. . Vos hopitaux vont à nouveau pouvoir soigner d'autres pathologies. je vous rappelle que tout le monde dans la presse , dans les médias est horrifié par les 400.000 morts aux USA ( ou au Brésil) mais si on ramène nos chiffres 21.000 morts à la population US on parlerait de 600.000 décès prématurés. AUx USA les gens aussi en majorité vit dans des villes. Vous pouvez ne pas croire les données qu'on trouve dans les médias mais alors je suppose que vous avez d'autres données et pas uniquement des histoires de chasse.

  • Posté par Moriaux Raymond, vendredi 12 février 2021, 11:38

    Quand on voit sur quoi repose votre "avis négatif", ce n'est pas de complotiste qu'on songe à vous traiter...

  • Posté par Stassart Celine, vendredi 12 février 2021, 10:43

    Une connaissance à moi a eu le covid en septembre... janvier..prise de sang. Aucun anti-corps présents dans sont organismes (covid). La je doute vraiment sur l'efficacité d'un vaccin qui est sensé faire en sorte que notre corps crée des anticorps alors que... je suis donc mnt une complotiste car j'ai donné un avis négatif? Je pense qu'ici tout est une question d'argent...comme d´habitude...pauvre de nous...

Plus de commentaires

Aussi en Médias

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs