Coupe de France: sans Denayer, Lyon n’a fait qu’une bouchée d’Ajaccio

@News
@News

Malgré un onze de départ bien modifié, Lyon s’est facilement qualifié mardi pour les 16es de finale de la Coupe de France en s’imposant 5 à 1 aux dépens de l’AC Ajaccio, 10e de Ligue 2.

Face à une équipe corse qui n’a jamais pu opposer la moindre résistance, l’OL, 2e de L1, a remporté sa cinquième victoire de rang, dont quatre en championnat, et confirme sa bonne dynamique sous l’impulsion de son meneur et capitaine Memphis Depay.

Avant de sortir dès la mi-temps au profit de Houssem Aouar, remplaçant, le Néerlandais a montré la voie aux Lyonnais en ouvrant la marque dès la 10e minute après un service d’Islam Slimani.

Ce dernier, arrivé durant le mercato de janvier, et après quelques entrées en jeu sans éclat, a cette fois bien profité du temps de jeu que lui a accordé l’entraîneur Rudi Garcia au même titre que plusieurs autres joueurs en manque de temps de jeu comme son compatriote, Djamel Benlamri ou les jeunes Rayan Cherki et Melvin Bard.

Aligné au coup d’envoi comme avant-centre, Slimani a inscrit le deuxième but de l’OL en reprenant un centre de l’Italien Mattia De Sciglio (22) après avoir sollicité le gardien Benjamin Leroy sur un bon tir (19) puis sur une belle reprise de la tête de l’international algérien (34).

Le score était alors déjà de 3-0 après le but de Maxwel Cornet, alerté par Bruno Guimaraes (24).

Islam Slimani, sur un une-deux, a encore offert le quatrième but à Rayan Cherki peu avant la mi-temps (4-0, 38).

Après la mi-temps, Aouar a porté le score à 5-0 sur un penalty qu’il a lui-même obtenu (78).

En toute fin de partie, Ajaccio a réduit la marque sur un penalty semblant généreux transformé par Riad Nouri (5-1, 90).

Dans une période au cours de laquelle les matches s’enchaînent, avec dès samedi la réception de Montpellier en Ligue 1, l’entraîneur Rudi Garcia n’a encore pas manqué de faire largement participer son banc de touche.

Reims éliminé par un doublé de Baptiste Guillaume

Reims a été éliminé par Valenciennes sur le score de 3-4 mardi en 32es de finale de la Coupe de France. Chez les Rémois, Thibault De Smet et Thomas Foket, tous deux auteurs d’un assist, étaient présents mais c’est Baptiste Guillaume qui s’est le plus mis en évidence. L’ex-Diablotin de Valenciennes a signé un doublé et a été à la base du troisième but. Le tirage au sort des 16es de finale aura lieu le 21 février pour des rencontres prévues les 6, 7 et 8 mars.

Si Reims a frappé les premiers coups, Valenciennes était bien en place. Les Nordistes se sont alors mis à presser et Guillaume a marqué d’une belle frappe (21e, 0-1). Sur un assist de De Smet, Kaj Sierhuis a égalisé (30e, 1-1)

Après la pause, De Smet a expédié une frappe que le gardien adverse a dévié de sa main opposée(49e). Mais Valenciennes a repris l’avantage par Guillaume (56e, 1-2). Avant de sortir (68e), le Bruxellois a été à la base du troisième but en donnant le ballon à Gaëtan Robail, qui a centré pour Kevin Cabral (64e, 1-3). Ce dernier a également marqué un second but (81e, 1-4).

Chez les Rémois, le réserviste Boulaye Dia a également signé un doublé, avec une passe décisive de Foket sur le premier but (84e, 90e) mais n’a pu éviter l’élimination des Champenois.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous