Accueil Monde États-Unis

Lever de rideau émotionnel au procès de Trump au Sénat

Sous haute sécurité, le Sénat américain a lancé mardi le second procès en destitution de Donald Trump.

La procédure a été jugée conforme à la Constitution et peut donc se poursuivre.

Article réservé aux abonnés
Correspondant aux Etats-Unis Temps de lecture: 5 min

C’est une tragédie nationale. Un désastre, pour l’image de l’Amérique dans le monde. Et Donald Trump en est entièrement responsable ».

Le procès en destitution de Donald Trump, le second en l’espace d’un an, s’est ouvert au Sénat depuis environ 80 minutes. Le deuxième procureur démocrate sur les neuf assermentés, David Cicilline, ouvre son propos par une accusation sans équivoque de l’ancien président coupable d’un « crime violent », celui qui attisa la colère de ses supporters le 6 janvier lors d’un rassemblement prévu de longue date devant l’enceinte de la Maison-Blanche.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Georis Olivier, mercredi 10 février 2021, 10:59

    Il me semble assez difficile que Trump puisse être condamné quand presque la moitié du jury est complice d'une façon ou d'une autre...... L'attitude de mandataires Républicains tels que Cruz et Rubio lors de la projection du film semble démontrer qu'ils n'ont même pas les tripes pour ne fût-ce que regarder en face les conséquences de leur efforts à propager les thèses soutenues par D Trump.......Ce sont ces images, des ces élus et de leurs réactions qui devraient tourner en boucle ad nauséam.......que jamais au grand jamais ils ne puis ensuite venir dire qu'ils ne savaient pas et que jusqu'à la fin de leur carrière politique, on leur repasse......

  • Posté par Van Ryn Charles-axel , mercredi 10 février 2021, 12:52

    Comment ne pas vous donner raison ? Mais si Rubio et Cruz constituent bien l'extrême en matière de cynisme et d' opportunisme , que dire de tous ces 42 autres qui tout en se déclarant les uns horrifiés, les autres dégoûtés par cette barbarie orchestrée au plus haut niveau de l'État, n'en n'ont pas moins voté contre la poursuite de la procédure , en ce compris des sénateurs tels Lindsay Graham, juriste et considéré comme un "sage" au sein du GOP. Ces cas là sont pires que les deux premiers cités qui s'affichent ouvertement 200% trumpistes et sont de toutes façons "irrécupérables". Mais tous les autres ? La réponse tient hélas en un mot: opportunisme.

  • Posté par G Jean Luc, mercredi 10 février 2021, 8:21

    Une mascarade qui ne va pas empêcher Trump de réapparaitre dans 1 an ou 2 devant les yeux de la planète, il faut absolument prendre ses distances avec cet état qui ne pense qu'armes et violences.

  • Posté par Van Ryn Charles-axel , mercredi 10 février 2021, 6:58

    On a vécu hier soir une première séance éprouvante à plusieurs égards. D'abord cette vidéo terrible qui retrace l'enchaînement des événements depuis le discours de Trump lançant "Si vous ne vous battez pas comme des fous ("like hell") vous perdrez votre pays. Marchons sur le Capitole !" jusqu' à l'assaut , l'envahissement et le saccage du parlement. La corrélation entre les mots de ce président semblant plus que jamais "ivre de son pouvoir" et les actes commis par ses "patriotes " était vraiment frappante, sans jeu de mots. Et surtout son tweet de 18h01 se terminant par "Souvenez vous de ce jour pour toujours !", glorifiant ceux qui avaient suivi ses instructions et perpétré ce crime véritable contre la démocratie américaine, au prix notamment de 7 morts au final. Le débat initial sur la constitutionnalité de la procédure a permis ensuite au team de juristes des Démocrates de démontrer qu'il n'y avait absolument aucun doute sur son caractère constitutionnel , confortée en ce sens par l'ensemble des plus éminents constitutionnalistes du pays, dont beaucoup de républicains. Malheureusement le vote qui s'en est suivi a prouvé une fois de plus le manque de courage de ces élus du GOP , pour ne pas dire la véritable lâcheté, qui , nonobstant la démonstration sans appel du caractère constitutionnel du procès, ont voté massivement contre, à l'exception de 6 élus, les 44 autres s'improvisant apparemment tous des constitutionnalistes ... Il n'y a dès lors plus que jamais rien à attendre quant à l'issue de cette procédure, le bloc des élus Républicains soucieux coûte que coûte de protéger Trump ainsi que leurs intérêts électoraux personnels paraît bien monolithique. En réalité ils se battent surtout pour qu' au delà d'un impeachment de leur ex président ce dernier ne soit pas ensuite disqualifié définitivement, par une majorité simple de sénateurs, pour toute élections futures. Cela constitue l'essentiel pour ces élus Républicains car leur avenir politique , estiment ils, est immanquablement lié à celui de Trump. Constater une telle attitude d'indignité face à la gravité de tous ces événements et à l'évidente responsabilité de Trump conforte le sentiment que le parti républicain a perdu définitivement son âme et son sens de l'État de droit. Et dans une démocratie c'est grave...

  • Posté par de PATOUL Jean-Marie, mercredi 10 février 2021, 2:29

    Qu'ils le balancent dans la poubelle de l' Histoire !

Aussi en USA

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs