Pieter De Crem met la pression sur la campagne de vaccination: «Si ça dure trop longtemps, nous achèterons des vaccins»

Pieter De Crem met la pression sur la campagne de vaccination: «Si ça dure trop longtemps, nous achèterons des vaccins»

Pour Pieter De Crem, bourgmestre de Aalter, et ancien ministre de l’Intérieur, la campagne de vaccination belge est trop lente, rapporte le quotidien flamand Het Nieuwsblad. Lors d’une réunion du conseil communal, De Crem a annoncé qu’il partirait à la recherche des vaccins, si nécessaire.

« Nous avons suffisamment de contacts. Et nous ne sommes pas la seule autorité locale à envisager une telle solution », a expliqué Pieter De Crem.

Le ministre-président flamand Jan Jambon (N-VA) avait, lui aussi, essayé de passer commande chez Pfizer « et un autre fournisseur ». C’est ce qu’il a admis au début de cette année au Parlement flamand. Il n’a cependant pas réussi, les firmes pharmaceutiques traitant principalement avec les Etats, voire l’Union Européenne.

Pour l’opposition de Aalter, les déclarations de De Crem ne sont rien d’autre qu’un coup de poker, afin de mettre la pression sur le fédéral.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous