Accueil Opinions Cartes blanches

Carte blanche: Besoin urgent d’un récit positif et fédérateur sur le climat et l’environnement

La participation citoyenne sera essentielle pour déployer une politique climatique ambitieuse.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Le gouvernement des Pays-Bas a récemment accueilli le Climate Adaptation Summit. La liste des participants était impressionnante : l’envoyé américain pour le climat, John Kerry, le patron des Nations unies, António Guterres, et Bill Gates ont zoomé. Le titre de l’événement a révélé une dure vérité : il est en fait trop tard pour prévenir la crise environnementale. Nous devons maintenant parler d’« adaptation » à une planète en mutation.

Les citoyens n’ont pas besoin de beaucoup de messages sombres supplémentaires pour savoir qu’il est trop tard. Un récent sondage des Nations unies a indiqué que deux tiers de la population mondiale considèrent le changement climatique comme une urgence mondiale. Il est donc grand temps que les dirigeants politiques rendent également justice à ce vaste courant de préoccupations et de craintes.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Naeije Robert, jeudi 11 février 2021, 8:13

    "la participation citoyenne comme moyen de renforcer la démocratie" L'histoire enseigne qu'une dérive vers la démocratie directe est potentiellement dangereuse. Il est préférable de militer au sein d'un parti, existant ou à crééer, et de soumettre des projets structurés et clairement présentés à un vote qui pemettra ou non de dégager une majorité en leur faveur. Cela permet d'éviter des décisions trop hatives prises dans l'urgence d'une émotion.

  • Posté par Christian Radoux, vendredi 12 février 2021, 3:34

    Une fois n´est pas coutume, entièrement d´accord sur ce point avec vous. Et ajoute ceci : autant j´approuve l´article sur les problèmes gravissimes résultant du chaos climatique, autant j´y déplore un terme vasouillard en l´occurrence comme "récit".

Aussi en Cartes blanches

Carte blanche Quand les juges se déshonorent

C’est en agissant en serviteurs dociles des politiciens qui les ont nommés, que les juges qui ont voté la révocation du droit à l’avortement aux Etats-Unis ont trahi le respect dû aux individus qu’ils sont censés protéger.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs