Concernée et inquiète, l’UE a peu de leviers

Didier Reynders, commissaire européen à la Justice, avait assuré au Parlement européen qu’il évaluerait s’il était nécessaire de présenter une proposition législative pour lutter contre les potentiels abus du système.