Teva publie une perte de près de 4 mds USD en 2020, après une dépréciation massive

Pour la quatrième année de suite, Teva a publié des résultats dans le rouge, en raison notamment de plus de 4,6 milliards de dollars de dépréciations liées à des litiges en Amérique du Nord, selon un communiqué publié mercredi.

Teva est poursuivi par les autorités américaines pour entente illégale sur les prix de médicaments, une affaire dans laquelle plusieurs sociétés ont déjà versé de lourdes amendes pour solder les poursuites.

Teva, l'un des plus gros fabricants mondiaux de médicaments génériques, a par ailleurs publié un chiffre d'affaires en légère baisse (-1%) sur la période à 16,7 milliards de dollars, un chiffre toutefois supérieur au consensus d'analystes interrogés par Bloomberg.

Ce recul est notamment provoqué par une baisse de la demande pour certains médicaments durant la pandémie, précise le communiqué. Le repli des ventes du médicament contre la sclérose en plaques Copaxone et de Bendeka/Treanda (utilisé notamment en chimiothérapie) a également pesé.

Le bénéfice par action hors éléments exceptionnels, référence à Wall Street où l'entreprise est cotée, reste, lui, positif à 2,57 dollars, contre 2,40 dollars un an auparavant. Un résultat supérieur au consensus d'analystes, mais aussi légèrement mieux qu'attendu par Teva.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous