Accueil Médias

Le CSI, le club échangiste des gestionnaires de données

Qui autorise les traitements de nos données par les administrations? Pas le parlement. Qui en contrôle l’usage? Personne. Un Comité de sécurité de l’information fait le job. A l’abri du contrôle démocratique, du Conseil d’Etat et de l’APD.

Article réservé aux abonnés
Responsable du pôle Multimédias Temps de lecture: 9 min

Frank Robben a son rond de serviette partout. Dans le moindre cénacle de l’Etat où l’on imagine, contrôle et organise le traitement des données à caractère personnel des Belges. Et quand le grand manitou de « l’e-gouvernement » ne figure pas sur le bristol d’invitation, il peut compter sur les fidèles qui lui ont prêté allégeance. Ou alors, il s’invite.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Joute Dodo, vendredi 12 février 2021, 10:58

    C'est le type d'article qui démontre la puissance des journaliste. Merci. Très bon travail.

  • Posté par Casier Etienne, vendredi 12 février 2021, 8:23

    Article dont le contenu est très intéressant. Par contre le titre de cet article est vraiment ridicule.

  • Posté par Mignon Jean, jeudi 11 février 2021, 23:03

    Maggie fait dans l'echangisme maintenant ? Un futur avenir... Tu me surprendra toujours ma fille

Aussi en Médias

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs