Accueil Médias

Grand format – Le casse du siècle sur la vie privée des Belges

Comment le traitement de données à caractère personnel par l’Etat est devenu une usine à gaz, tentaculaire et opaque. Les garde-fous démocratiques se sont fissurés. Plaçant la Belgique en menace d’infraction grave au RGPD.

Article réservé aux abonnés
Responsable du pôle Multimédias Temps de lecture: 6 min

Dites-nous, Monsieur Stevens, tout va comme vous voulez à l’Autorité de protection des données (APD) ? » Un brin candide, la question est en réalité énorme. Prélude d’un entretien, qui, au final, durera plus de trois heures (Le Soir du 3 février), elle aspire innocemment à prendre le pouls d’une institution tenaillée par les tensions, bombardée de critiques et assiégée par les questions liées à la gestion de la crise covid. Sans parler des Gafa.

Le président de la « gardienne de la vie privée » n’aura pas le temps d’y répondre.

Comme sauvé par le gong, celui d’une alarme incendie, au 35 rue de la Presse, où campent aussi le Comité P et la bibliothèque du Parlement. Des cohortes d’agents de l’Etat se retrouvent sur le trottoir (à défaut d’être en télétravail, comme le lui a rappelé, le 21 décembre, une inspection sociale menée dans les locaux de l’Autorité).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

55 Commentaires

  • Posté par Casimir Marianne, samedi 6 mars 2021, 0:57

    MERCI pour ce dossier.

  • Posté par Maillard Christel, vendredi 5 mars 2021, 14:10

    D'accord, on fait tout un foin pour les coups de canifs donnés dans la protection de nos informations personnelles suite à la crise sanitaire mais on fait beaucoup moins de cas des multinationales qui font pareil! Un exemple: chez Intermarché, pour ne pas le citer, il faut introduire sa carte d'identité dans la borne du magasin afin de bénéficier d'une ristourne ultérieure de 5 euros.... ET il y a quoi comme information sur notre carte d'identité? quelles données intéressent Intermarché? que prennent 'ils? qu'en font' ils? là pas ou peu de réponse.... Vous avez dit "atteinte à la vie privée" ?

  • Posté par Hein Albert, dimanche 14 mars 2021, 8:37

    Sauf que vous n'êtes pas obligée d'aller chez Intermarché ! Par contre, vos données seront obligatoirement passées à la moulinette de SMALS pour la vaccination...et de nouveau si vous allez à l'étranger... et de nouveau si on vous teste PCR.... etc...

  • Posté par Chalet Alain, vendredi 5 mars 2021, 13:17

    Le "casse du siècle" ? Ce titre est inutilement raccoleur et trompeur. Un casse implique une intention criminelle. Ici ce n'est pas le cas (sauf dans les rêves délirants des complotistes).

  • Posté par Chalet Alain, jeudi 4 mars 2021, 18:40

    Difficile d'être efficace tout en respectant des règles parfois excessives.Crever en étant sûr de son bon droit n'est pas nécessairement la meilleure solution.

Plus de commentaires

Aussi en Médias

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs