Accueil Économie Finances

Comment les «leaks» ont précipité la lutte contre l’évasion fiscale

Après les Panama Papers et autres LuxLeaks, les Etats s’étaient engagés à fermer les canaux d’optimisation et d’évasion fiscale dont usaient et abusaient les multinationales et les plus fortunés. Promesse tenue ?

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 13 min

Depuis quelques années, les « leaks » se succèdent (Panama Papers, LuxLeaks, OpenLux…) ; et la Commission européenne fait les gros titres quand elle s’attaque à des multinationales comme Apple ou Starbucks (et aux Etats membres qui les accueillent), dans des décisions parfois renversées par la justice européenne. Le « filon », si l’on peut dire, semble inépuisable. De sorte que le citoyen en vient à se demander si les Etats, au sein de l’Union européenne ou de l’OCDE, l’Organisation de coopération et de développement économiques, ont réellement la volonté de lutter contre l’optimisation ou l’évasion fiscale.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Finances

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs