Coronavirus: la justice a tranché, les agents immobiliers peuvent reprendre leurs visites

Coronavirus: la justice a tranché, les agents immobiliers peuvent reprendre leurs visites

L’interdiction des visites de biens par des agents immobiliers a été jugée infondée et discriminatoire par le président du tribunal de première instance de Liège, s’est réjouie mercredi Federia, la Fédération des agents immobiliers francophones de Belgique. Federia et plusieurs acteurs du secteur immobilier avaient introduit un recours pour contester cette interdiction. La justice leur a donné raison et ceux-ci peuvent reprendre leurs visites dès ce jeudi.

« C’est une immense victoire ! Nous avons travaillé sans relâche depuis le début de la crise sanitaire pour défendre les intérêts des agents immobiliers, mais également pour défendre le droit au logement qui avait été mis à mal par l’interdiction des visites », a commenté Caroline Lejeune, présidente de Federia.

Cette victoire est surtout symbolique pour le secteur puisque le dernier comité de concertation a acté la reprise des visites accompagnées dès le samedi 13 février. Celles-ci seront donc possibles deux jours plus tôt que prévu.

Federia, son homologue flamand – la CIB Vlaanderen – et un certain nombre d’agents immobiliers avaient introduit un recours au Conseil d’Etat après les mesures prises par le gouvernement fin octobre et début novembre pour limiter la propagation du coronavirus. La demande visant à suspendre en extrême urgence les arrêtés ministériels avaient alors été rejetée par le Conseil d’Etat.

Federia, la CIB Vlaanderen et plusieurs agents immobiliers avaient alors introduit une action en référé auprès du président du tribunal de première instance de Liège afin de contester, dans l’urgence, la légalité de l’interdiction des visites accompagnées. Celui-ci a rendu son ordonnance ce lundi, permettant aux agents immobiliers de reprendre leur visite accompagnée dès ce jeudi.

 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Après l’énoncé du verdict de culpabilité contre Derek Chauvin, des manifestants ont été rendre hommage à George Floyd, au mémorial érigé en son honneur à Minneapolis.

    Etats-Unis: l’Amérique s’interroge sur la portée de l’affaire George Floyd

  2. Mélanie Godin, des Midis de la Poésie et Florent Le Duc et Céline Magain, de FrancoFaune.

    Le Théâtre Poème est mort, vive la Maison Poème!

  3. Santé

    Hémophilie : anticorps et thérapie génique à la rescousse des patients

La chronique
  • #VisapourlaFlandre: la quatrième vague, «putain, putain…»

    Alors que le sud du pays et Bruxelles s’apprêtent à agencer les tables et à espacer les chaises sur les terrasses, que montre la télévision flamande à ses téléspectateurs ? Des « pintjes » prêtes à être décapsulées ? Pas du tout, elle zoome sur des modèles mathématiques. Des modèles qui n’incitent pas à trinquer.

    Et donc ce mardi Niel Hens, le bio-statisticien de l’UHasselt et de l’Université d’Anvers était venu sur le plateau de De Afspraak avec sous le bras, les nouvelles courbes recalculées le week-end en intégrant quelques mesures d’assouplissement qui, montrées à l’écran, sont sans ambiguïté : assouplir dès le 8 mai – via cinq contacts rapprochés, la réouverture de l’horeca et des événements à public limité – conduit à une quatrième vague, et en tout...

    Lire la suite

  • Trop peu, trop tard pour la culture: la mèche d’une explosion annoncée

    Trop peu, trop tard ? C’est le risque que court le Codeco, rassemblant ministres du fédéral et ministres-présidents des Régions et Communautés.

    Ce vendredi, ils tiendront leur première vraie réunion étiquetée « culture » après des mois de silence, de « on verra plus tard », d’absence de mention du secteur dans les décisions prises pour lutter contre la pandémie ou dans les perspectives données, sans parler de la gifle répétée du « non-essentiel »....

    Lire la suite