Anvers: 30 policiers et gardiens soupçonnés de harcèlement et de racisme

Anvers: 30 policiers et gardiens soupçonnés de harcèlement et de racisme
Photo News

Le procureur général d'Anvers veut traduire en justice 30 hommes et femmes qui travaillent pour la police d'Anvers et le Corps de sécurité pour avoir systématiquement harcelé leurs collègues. Quinze d'entre eux devraient également répondre de racisme, rapportent De Standaard, De Morgen, Het Laatste Nieuws, Het Nieuwsblad et Gazet van Antwerpen.

Ce jeudi, la Cour examinera l'affaire qui a débuté en 2017. À l'époque, un membre de la police locale d'Anvers s'est rendu chez son supérieur parce qu'il avait été choqué par un groupe de ses collègues sur WhatsApp. Ce groupe avait été créé des années auparavant pour prendre des dispositions pratiques avec le corps de sécurité du SPF Justice.

Mais souvent, les conversations allaient dans une autre direction : les membres partageaient des convictions racistes et sexistes grossières ou montraient des photos de détenus qui étaient commentées avec enthousiasme : « On dirait un spécimen minable » ou « Un vrai terroriste ».

Des collègues ont aussi régulièrement été visés. L'un parce qu'il était handicapé - « Je ne travaille pas avec des personnes handicapées » - l'autre en raison de son orientation sexuelle. Les collègues issus de l'immigration ont été la principale cible. Certains d'entre eux ont aussi délibérément changé d'équipe pour éviter de travailler avec un collègue d'origine étrangère. « Je ne vais pas me faire transférer avec ces singes bruns ».

Au total, le procureur d'Anvers veut traduire en justice trente personnes impliquées dans des affaires de harcèlement au travail. Le ministère public pense que quinze d'entre eux devraient également répondre du racisme. Une enquête pour discrimination est également en cours contre plusieurs personnes impliquées, mais elle a été abandonnée.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous