Accueil Culture Livres

Tout un village contre une compagnie pétrolière

Imbolo Mbue raconte un massacre silencieux dans « Puissions-nous vivre longtemps », situé en Afrique de l’Ouest.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Le deuxième roman d’Imbolo Mbue confirme ce que Voici venir les rêveurs, paru il y a cinq ans, avait laissé entrevoir : l’autrice née au Cameroun en 1982 et installée aux Etats-Unis depuis 1998 est en train de bâtir une œuvre solide dans laquelle la fiction s’inspire de son expérience sans que celle-ci soit une entrave à une écriture libre et puissante. Elle avait d’abord raconté les étapes difficiles par lesquelles passait un immigré camerounais. Elle retourne maintenant sur ses terres d’origine avec Puissions-nous vivre longtemps, traduit en français avant même sa publication en anglais.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs