Accueil Monde

Mohamed Abrini se défend: «Je ne ferais pas de mal à une mouche»

On en sait plus sur l’organisation des attentats de Bruxelles. Selon les enquêteurs, les frères El Bakraoui étaient traqués depuis les attentats de Paris. Et Mohamed Belkaid était la caution religieuse du réseau.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Tout serait donc parti des frères El Bakraoui. C’est ce que l’on peut lire dans le quatorzième numéro du magazine de propagande Dabiq, édité par Daesh. Le groupe terroriste y livre quelques indications sur l’organisation des attentats de Bruxelles et de Paris et menace à nouveau : «  Ce qui est maintenant à venir sera encore plus dévastateur et amer  ». Dabiq précise le rôle joué par les kamikazes des attentats de Bruxelles qui, selon Daesh, auraient également joué un rôle majeur dans l’organisation des attaques des terrasses et du Bataclan, en novembre dernier. «  Tous les préparatifs pour les raids ont commencé à Paris et à Bruxelles avec lui (Khalid El Bakraoui) et son frère Ibrahim

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs