L'économie belge sortira de la crise à la mi-2022, selon Belfius

Le scénario se base sur des assouplissements progressifs à partir de l'été et une économie entièrement réouverte à partir d'octobre. Belfius pense en outre que le régime de chômage temporaire, qui court provisoirement jusque fin mars, sera à nouveau prolongé.

La banque prévoit "une croissance légèrement négative au premier trimestre de 2021, parce que la confiance des consommateurs a de nouveau chuté en raison des nouvelles mesures liées au Covid-19. Le deuxième trimestre sera marqué par une croissance très limitée. Ce n'est que d'ici au second semestre que nous assisterons à une relance grâce aux assouplissements et au regain de confiance des consommateurs. Nous assisterons enfin à une accélération de la croissance au quatrième trimestre."

En 2021, c'est la reprise de la consommation des ménages qui constituera le moteur de la relance, estime Belfius, tandis qu'une véritable augmentation des investissements des entreprises n'est attendue qu'en 2022. "L'économie belge ne retrouvera son niveau d'avant la crise qu'à la mi-2022."

 
 
À la Une du Soir.be
  • Le rapport montre qu’on a procédé à 18.272avortements en 2018, contre 18.027 en 2019.
    Société

    Plus de 400 femmes vont chaque année aux Pays-Bas pour se faire avorter

  • Les photos aériennes prises en mars 2011 montrent l’ampleur des dégâts.

    Mycle Schneider: «La centrale de Fukushima n’est pas stabilisée»

  • @News
    ATP - WTA

    Roger Federer: «Je sens que je ne suis pas encore fini»

À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous