Accueil Techno

«T’es un déchet»: dans le portable de Louise, victime de cyberharcèlement

Une vaste campagne de sensibilisation est lancée par la police fédérale et l’opérateur Voo. Le père d’une victime y participe.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

T’étais où pdt la distribution de cerveaux ? » «T’es un déchet.» « Qd on t’voit, on est sur que l’homme descend du singe. » « Sois mignonne et pends-toi :-) »

« Je suis le papa de Louise et ce que vous voyez là ce sont les messages que ma fille a reçus. Elle recevait des centaines de messages par jour. Elle a d’abord essayé de les ignorer, en espérant que ça s’arrête. Mais ça ne s’est jamais arrêté. Au bout d’un moment, c’est devenu insupportable. Aujourd’hui, ces messages ne la touchent plus. Le 3 septembre 2014, Louise s’est suicidée. Elle avait 16 ans. » La voix grave, mais calme, Bernard Altenhoven délivre le message choc qui accompagne la nouvelle campagne de prévention au cyberharcèlement lancée par la police fédérale… et l’opérateur Voo.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Techno

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs