La Bourse de Tokyo finit en repli avant le week-end

L'indice vedette Nikkei a perdu 0,14% à 29.520,07 points, réalisant cependant sur la semaine une progression de 2,6%. L'indice élargi Topix a lui gagné 0,16% à 1.933,88 points.

Les investisseurs japonais étaient "vigilants concernant une possible surchauffe du marché après la performance mitigée" des indices de Wall Street la veille, a commenté Yoshihiro Ito de Okasan Online Securities dans une note.

La Bourse de New York a terminé très légèrement dans le vert jeudi, poursuivant dans l'ensemble sa tendance haussière mais peinant à maintenir le rythme effréné auquel le marché américain progresse depuis début février.

A Tokyo, la tendance aux prises de bénéfices après les récents gains du Nikkei a cependant été tempérée par les bons résultats des entreprises nippones, notamment dans le secteur manufacturier.

Les bourses chinoises étaient fermées vendredi en raison des vacances du Nouvel an lunaire.

Le yen baissait légèrement face au dollar, lequel valait 104,84 yens vers 06h20 GMT (O7h20 heure belge) contre 104,75 yens jeudi à 21h00 GMT.

L'euro gagnait également un peu de terrain sur la monnaie japonaise, un euro s'échangeant pour 127,15 yens contre 127,06 yens la veille.

L'euro se négociait pour 1,2127 dollar, contre 1,2130 dollar jeudi à 21H00 GMT.

Le marché du pétrole reprenait son souffle après une hausse continue depuis le début de la semaine dernière, refroidi par les perspectives en demi-teinte d'un rapport de l'Agence internationale de l'énergie.

Vers 06h10 GMT, le prix du baril de brut américain WTI perdait 0,72% à 57,82 dollars et celui du baril de Brent de la mer du Nord cédait 1,2% à 60,73 dollars.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous