Le variant britannique concerne une contamination sur trois en Belgique

Le variant britannique concerne une contamination sur trois en Belgique
Photo News

Ce vendredi, le Centre de crise a fait le point sur les chiffres de l’épidémie en Belgique.

« Il y a une baisse des contaminations et des hospitalisations plutôt encourageante » explique Yves Van Laethem. Nous sommes toujours sur un plateau, ce qui est une bonne chose, « même s’il est plus élevé que celui qu’on a connu en juin et juillet, qu’il y a toujours une certaine pression sur hôpitaux, et qu’il peut évoluer de manière favorable ou défavorable ».

« Il y a à peu près 2.000 nouvelles contaminations par jour, 125 admissions et 40 décès », résume le porte-parole interfédéral. Si on prend en compte le temps très froid, les écoles toujours ouvertes et l’arrivée des variants, qui sont des éléments qui favorisent la circulation du virus, la situation est relativement bonne.

Yves Van Laethem a aussi fait un rapide point sur le type de souches présentes en Belgique. « Nous avons une lente augmentation continue du variant britannique, ce qui est le cas dans plusieurs pays voisins. Il atteint maintenant une infection sur trois. Le variant sud africain concerne un peu moins de 5 % des tests positifs ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous