Accueil Opinions

«Des circuits courts, oui, mais pas de nouvelles frontières»

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Journaliste au service Forum Temps de lecture: 2 min

Jean Hindriks est économiste à l’UCL.

Acheter local, une évidence aujourd’hui ?

Il y a deux arguments distincts. Un : celui disant qu’il faut raccourcir les circuits de production. C’est l’idée d’une consommation plus durable, de développer des communautés locales. Deux, et c’est celui de Paul Magnette : l’argument identitaire, le patriotisme économique. Ce n’est pas la même chose parce qu’un habitant du sud du pays, s’il veut consommer local, aura peut-être intérêt à aller au Luxembourg…

Ce patriotisme économique n’a pas de sens ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Opinions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs