Malgré la pandémie, le marché immobilier à la hausse à Bruxelles en 2020

Le rapport de l'Ugeb se base sur un système de points qui permet de quantifier chaque bien, en fonction de sa surface mais également de ses équipements (chauffage, sanitaires, cuisine...).

La valeur des appartements en vente publique connaissent une hausse "spectaculaire" depuis deux ans: l'indice moyen a augmenté de 16% en 2020 (+44% depuis 2019), pour un prix de 2.609 euros/m2. En gré à gré, l'indice a augmenté de 14% en 2020 (2.584 euros/m2).

Les maisons unifamiliales ont également connu une forte hausse. Celles avec jardin sont particulièrement recherchées dans la capitale, a noté Eric De Keghel président de la commission du marché immobilier de l'Ugeb. En vente de gré à gré, l'indice moyen des maisons a augmenté de 13%, soit une nette augmentation entamée en 2019 (+6%) après cinq années de stabilité. En vente publique, l'augmentation est deux fois mois importante pour les maisons en 2020 (+7,5%). A noter qu'un "fossé" persiste entre le nord-ouest et le sud-est de Bruxelles concernant les valeurs des maisons.

L'évolution est similaire pour les immeubles de rapport, dont le marché est à la hausse depuis deux ans. En gré à gré, la hausse est de 12%, contre +13,8% en vente publique.

Les géomètres-experts constatent une hausse significative des valeurs des biens vendus en vente publique qu'ils expliquent par l'arrivée de la plateforme de vente en ligne Biddit.

"La pandémie a probablement soutenu les ventes en ligne. On verra si la tendance se poursuit en 2021", a commenté Eric De Keghel.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous