Une cinquantaine d'emplois sauvés chez ExxonMobil à Diegem

ExxonMobil avait annoncé son intention de supprimer 320 emplois en Belgique, le siège social de Diegem étant le plus durement touché. Environ 200 postes y étaient menacés. Un total abaissé à 150 à la suite de la phase d'information et de consultation de la procédure Renault, explique Dalila Maïzi, secrétaire syndicale CGSLB.

Des expatriés de différents pays y sont également touchés.

Syndicats et direction négocient actuellement un plan social. Les départs volontaires et à la retraite anticipée pourraient encore réduire le nombre de licenciements secs. De nouvelles consultations sont prévues le 23 février.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous