Mbaye Leye rend hommage à Dominique D’Onofrio, décédé il y a 5 ans: «Un homme charmant et quelqu’un de très rare dans ce milieu»

Belga
Belga

Cinq ans déjà que Dominique D’Onofrio nous a quittés. « Je ne l’oublierai jamais », explique Mbaye Leye, qui l’avait eu comme entraîneur au Standard et n’en conserve que de bons souvenirs. « Il rentrait dans le vestiaire et faisait la bise à tous ses joueurs. On entendait son rire partout à l’Académie. Je m’entends très bien avec Francesco, son fils. Dominique était un homme charmant et quelqu’un de très rare dans ce milieu ».

Lorsqu’on lui demande si le technicien liégeois l’a inspiré, Mbaye Leye répond ceci : « Oui, notamment pour la façon dont il gérait un groupe, parce que c’était un coach qui parlait à tout le monde, en ce compris à ceux qui ne jouaient pas. Il avait le même comportement avec tout le monde. C’est ce que j’essaye de faire aussi, en parlant avec Eddy (Sylvestre) ou Joaquim (Carcela) lorsqu’à l’approche d’un match, je n’utilise que 20 joueurs pour faire des oppositions en 10 contre 10. Dominique avait aussi cette affinité avec ses joueurs… »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous