Accueil Sports Football Football belge Standard

Joao Klauss, le chaînon manquant du Standard

Joao Klauss, c’est la bonne pioche du Standard. En un mois de présence en bord de Meuse, l’attaquant brésilien prêté par Hoffenheim, terriblement complet, a convaincu tous les observateurs. Mais aussi… tous ceux qui lui ont été opposés.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Un mois exactement après son arrivée à Liège, sur base d’un prêt de dix-huit mois assorti d’une option d’achat proche d’un montant de 7 millions d’euros, Joao Klauss a réussi à faire l’unanimité autour de son nom. Et de ses prestations, marquées du sceau de l’abnégation, de l’engagement et de la générosité. Allemand du côté paternel, italien du côté maternel, l’attaquant brésilien de 23 ans s’est fondu dans son nouvel environnement à la vitesse de l’éclair, comme il l’avait fait auparavant à Helsinski et à Linz, où il n’avait laissé que d’excellents souvenirs. En bord de Meuse, sa formidable capacité d’adaptation a marqué les esprits de ses équipiers, qui ont très vite compris ce que l’intéressé pourrait leur apporter, ce qui facilite toujours les choses.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Standard

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs