Accueil Monde

L’Allemagne n’aura pas son monument à la gloire de la Réunification

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

L’Allemagne a dit mercredi adieu au monument qui devait célébrer à Berlin sa Réunification, en raison de l’augmentation jugée trop importante des coûts générés par le projet, selon un communiqué du ministère de la Culture. La commission du budget du Bundestag, la chambre basse du Parlement allemand, a en effet décidé qu’il n’était plus possible de soutenir financièrement ce projet dont le budget devait passer de 10 à 15 millions d’euros, un dépassement supplémentaire n’étant pas à exclure, selon le ministère des Finances.

La ministre fédérale de la Culture, Monika Grutters, a déploré une décision qui «affecte d’abord les nombreux partisans et promoteurs enthousiastes qui ont initié et accompagné ce projet pendant des années». La décision de construire ce «Monument dédié à l’Unité et à la Liberté» avait été prise par le Bundestag le 9 novembre 2007, date anniversaire de l’ouverture du Mur de Berlin, dix-huit ans plus tôt.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs