Coronavirus: la taskforce vaccination va examiner «dans le détail» l’avis de l’APD

Coronavirus: la taskforce vaccination va examiner «dans le détail» l’avis de l’APD

La taskforce vaccination va «analyser dans le détail» l’avis très critique de l’Autorité de protection des données (APD) sur le projet d’accord de coopération entre l’Etat fédéral et les entités fédérées concernant le traitement des données relatives aux vaccinations.

L’avis pointe notamment les risques autour de la base de données contenant les coordonnées de personnes avec des comorbidités (diabète, hypertension, ...) qui doit aussi être constituée afin de pouvoir les inviter prioritairement. Cela suppose des échanges de données personnelles très sensibles (car touchant la santé) avec ceux en charge de leur identification: les mutuelles et les médecins, pointe notamment l’APD.

«Je vais analyser cet avis dans le détail», a commenté samedi Dirk Ramaekers, le président de la taskforce. «Mais je peux déjà dire dès à présent que cette future banque de données ne conservera pas les motivations de l’invitation, par exemple une maladie. Lorsque quelqu’un recevra une invitation à se faire vacciner, la lettre ne spécifiera pas non plus la raison pour laquelle elle est invitée», a assuré M. Ramaekers, lors d’une conférence de presse.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous