Accueil Monde Europe

Entre opportunisme et conspirationnisme, l’extrême droite divisée face à la vaccination

Alors que la campagne de vaccination s’accélère, les réponses divergent à la droite de la droite européenne qui se retrouve face à un dilemme : garder son électorat sceptique tout en conservant ses ambitions électorales.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe au service Monde Temps de lecture: 4 min

Quel est le point commun entre Marine Le Pen, Matteo Salvini, Tom Van Grieken ou encore Geert Wilders ? Outre leur sensibilité politique commune, tous les dirigeants de l’extrême droite européenne ont vite saisi le profit à tirer de la crise sanitaire : critiquer leurs gouvernements respectifs, avec plus ou moins d’habileté selon les pays. Tous ont profité de la crise – à divers degrés – au même titre que n’importe quel parti d’opposition. Recours aux théories complotistes pour remettre en cause l’origine de l’épidémie, critique de la mondialisation, du « laxisme » des gouvernements en matière d’ouverture des frontières… De l’Italie aux Pays-Bas, l’extrême droite européenne a globalement réagi de la même manière à la gestion de la crise. Mais alors que la campagne de vaccination s’accélère, l’extrême droite européenne se retrouve face à un défi : garder son électorat sceptique tout en conservant ses ambitions électorales.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

9 Commentaires

  • Posté par Marlier Jacques, lundi 15 février 2021, 17:12

    Misère! Les dirigeants d'extrême droite sont-ils incapables d'imaginer que le virus n'est ni de gauche, ni de droite et qu'il vaudrait donc mieux qu'ils conseillent la vaccination à leurs propres troupes?

  • Posté par Marlier Jacques, lundi 15 février 2021, 17:10

    Misère! Les dirigeants d'extrême droite sont-ils incapables de comprendre que le virus n'est ni de gauche, ni de droite et qu'il vaut donc mieux qu'ils conseillent la vaccination à leurs propres troupes?

  • Posté par GRILLO JEAN-PIERRE, dimanche 14 février 2021, 22:30

    Cette pauvre extrême droite! Comme je les plains : obligés de ruser, en critiquant les dirigeants qui sont en 1ère ligne, tout en ne disant pas trop de bêtises au cas où finalement ceux qui se retroussent les manches et prennent les risques liés à toute gestion de crise finiraient par avoir raison. C'est un peu comme si Churchill en 1940 était sévèrement critiqué par son opposition!!! Du grand Art, et tellement utile en ces temps de crise .....

  • Posté par Strobbe Jean, dimanche 14 février 2021, 22:21

    Comment expliquez vous que des personnes non prioritaires et extérieur aux homes ce vont vacciner dans des homes. Sous prétextes qu'il y a trop de doses et pas assez personnes qui décides de ne pas ce faire vacciner. Moi j appelles cela une sorte de favoritisme.

  • Posté par Ferauge Jacques, dimanche 14 février 2021, 20:52

    Les sceptiques de la vaccination sont forcément d'extrème droite... ou comment confonfre argumentation et propagande

Plus de commentaires

Aussi en Europe

Une péniche en panne bloque le Rhin

Avec un niveau sous le seuil critique de 40 centimètres depuis la semaine dernière, la navigation fluviale est de plus en plus compliquée en raison de la sécheresse des dernières semaines.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs