Barcelone-PSG, Porto-Juventus…: Emiliano Bonfigli préface les huitièmes de finale de la Ligue des champions

Barcelone-PSG, Porto-Juventus…: Emiliano Bonfigli préface les huitièmes de finale de la Ligue des champions

Ça y est ! La Ligue des champions est de retour cette semaine, après environ deux mois d’absence. Les huitièmes de finale aller de la compétition commencent par plusieurs belles affiches au programme. Barcelone-PSG, Leipzig-Liverpool, Séville-Dortmund, Porto-Juventus : Emiliano Bonfigli, le commentateur de l’épreuve pour RTL Sport, préface ces rencontres.

Barcelone – PSG (mardi à 21h – Direct sur Club RTL) : « C’est plus équilibré »

« Au moment du tirage au sort, le PSG partait clairement favori. À l’époque, le Barça vivait une saison avec des hauts et des bas. Les Catalans avaient perdu la première place de leur groupe et étaient largués en Liga. On avait aussi l’impression que Lionel Messi traînait son ennui. Mais aujourd’hui, compte tenu des courbes de forme, le Barça semble être revenu à un bon niveau. Le printemps va bientôt revenir et quelque chose va peut-être se jouer. Dans tous les cas, cet affrontement est beaucoup plus équilibré qu’il y a deux mois.

Le PSG doit faire sans Neymar et Angel Di Maria, qui sont blessés. Mais il devra compter sur la vitesse de Mbappé dans la profondeur. Car, collectivement, cette équipe reste, depuis plusieurs années, perfectible. Indéniablement, ce déplacement à Barcelone rappellera des douloureux souvenirs aux Parisiens. Mais je suis convaincu qu’ils ont quelque chose à faire. D’autant que la défense du Barça n’est pas des plus impressionnantes. Mauricio Pochettino est là depuis peu de temps, mais il est capable de se montrer pragmatique dans ce type de match. Le PSG peut se contenter d’attendre à l’occasion de cette rencontre à Barcelone. »

Leipzig – Liverpool (mardi à 21h) : « Les Reds semblent rincés »

« Les Reds sont largués en championnat et cette Ligue des champions constitue peut-être leur dernier objectif cette saison. Ils en sont capables et connaissent parfaitement cette compétition. Après deux années intenses, les joueurs semblent rincés. S’il est vrai que Liverpool était une équipe agréable à voir jouer, les hommes de Jürgen Klopp pratiquaient un football très énergivore en termes de dépense physique. Surtout que l’entraîneur allemand n’opérait que très peu de rotation au sein de son noyau.

Ce duel face à Leipzig n’est pas un cadeau pour les Reds. La formation allemande est très régulière cette saison et mise sur une réelle force collective. On sent d’ailleurs la patte de Julian Nagelsmann sur cette équipe. Je m’attends à un match très partagé. Et le fait que Leipzig ne joue pas dans son propre stade ne me semble pas être un gros désavantage. Le seul inconvénient, c’est de ne pas pouvoir compter sur les supporters… »

Séville – Dortmund (mercredi à 21h) : « Le FC Séville favori »

« Le FC Séville reste égal à lui-même. En championnat, ils ont creusé l’écart avec la Real Sociedad pour la quatrième place. Et en Coupe d’Europe, il demeure une valeur sûre. C’est aussi une équipe qui est capable de se sublimer sur la scène continentale. Raison pour laquelle je pointe les Andalous comme favoris dans ce duel.

De l’autre côté, Dortmund déçoit et est méconnaissable. Avec la blessure d’Axel Witsel, on se rend compte de l’importance du Belge dans le jeu du BVB. C’est vrai qu’Erling Haaland est impressionnant en zone de finition, mais il a aussi eu parfois des périodes plus creuses. Pour moi, il n’a pas encore le niveau de joueurs comme Benzema, Lewandowski ou Lukaku. Mais c’est normal car il est encore en phase d’apprentisage. Hormis cela, c’est un attaquant qui a une grande confiance en ses capacités et semble résister à la pression.

Porto – Juventus (mercredi à 21h – Direct sur Club RTL) : « Compliqué pour les Bianconeri »

« Ce match aller risque d’être compliqué pour la Juventus, surtout après la défaite à Naples en Serie A. Le titre de champion ? Cela se complique de plus en plus. Du coup, il y aura davantage de pression sur les Bianconeri en Ligue des champions. Pour le moment, Cristiano Ronaldo est en quelque sort l’arbre qui cache la forêt. Il est toujours présent et ne s’arrête pas de marquer. Mais derrière lui, c’est plus difficile de trouver quelqu’un pour emmener l’équipe. Au niveau de l’effectif, la Juventus est favorite indéniablement, mais la Vieille Dame n’est pas pour autant des plus sereines avant ce rendez-vous européen.

Porto est solide défensivement. D’ailleurs, les Portugais restent sur une série de cinq matches sans encaisser en Ligue des champions. Ce qui n’est quand même pas rien, étant donné qu’ils étaient dans le même groupe que Manchester City. Ils seront donc outsiders et sont capables de réaliser une belle performance. Car, comme pour la Juventus, la course au titre national semble aussi compromise. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous