Accueil Belgique Politique

Fronde wallonne contre le traité commercial avec le Canada

Au parlement wallon, PS, CDH et Ecolo sont d’accord pour demander au gouvernement régional de refuser les pleins pouvoirs au fédéral pour la signature du traité commercial avec le Canada (Ceta).

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Temps de lecture: 3 min

La Wallonie sera-t-elle le « sale gosse » de l’Europe dans la négociation de traités économiques globaux entre l’Union, d’une part et les Etats-Unis (TTIP) et le Canada (Ceta), de l’autre ? L’expression est du député régional Georges-Louis Bouchez (MR) qui a longuement bataillé au parlement wallon, ce mercredi, pour faire barrage à l’adoption d’une résolution par laquelle une majorité de l’assemblée veut s’opposer à la signature du Ceta par la Belgique. Un instant-clé qui est prévu pour le mois de mai. Didier Reynders (MR), ministre des Affaires étrangères, doit tenir la plume belge, étape ultime avant la ratification par tous les Etats-membres de l’Union.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs