Accueil Société

Le vrai ou faux: une seule dose de vaccin suffit-elle aux personnes qui ont eu le covid?

En France, la Haute Autorité de santé préconise de n’administrer qu’une dose aux personnes qui ont été infectées. En Belgique, la question est à l’étude même si l’impact sur la campagne de vaccination pourrait être limité.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe du service Société Temps de lecture: 3 min

C’est une question qui taraude les scientifiques depuis longtemps. Faut-il vacciner les personnes ayant déjà fait le covid et, si oui, faut-il leur administrer les deux doses tel que préconisé dans les protocoles ? La France, elle, vient de trancher. Dans un avis récent, la Haute Autorité de santé – l’équivalent du Conseil supérieur de la santé en Belgique – recommande de n’administrer qu’une seule dose de vaccin – que ce soit à ARNmessager (Pfizer/Moderna) ou à vecteur viral (Astrazeneca) – aux personnes ayant déjà fait le covid, sous forme symptomatique ou non.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

17 Commentaires

  • Posté par COURARD DIDIER, mardi 16 février 2021, 11:37

    Les chiffres il y a 5 jours: Depuis le début de l'épidémie il y a eu: --- 730.951 cas positifs (nettement sous évalué puisque reprenant uniquement testés). Actuellement les experts estiment qu'au moins 20% de la population a déjà été infectée soit 2.200.000 personne --- 53.094 hospitalisation soit seulement 7% des cas détectés mais seulement 2,4% des personnes infectées --- 21.512 décès soit 40% des formes sévères. Ces chiffres sont important car pour les hypocondriaques, ils leur permettront peut-être de relativiser leur phobie car au final cette maladie n'est mortelle qu'à 0,96%. Evidemment quand cela tombe sur vous c'est beaucoup moins drôle, mais l'évocation de cette "faible" probabilité devrait nous aider à diminuer notre anxiété.

  • Posté par STORDIAU Pierre, mardi 16 février 2021, 16:05

    Une simple petite "gripette" quoi ?

  • Posté par STORDIAU Pierre, mardi 16 février 2021, 10:47

    Ce n'est pas aux ignares (politiques) a se prononcer ... mais à ceux qui ont fabriqué ou certifié le vaccin après des milliers de tests et selon des procédures rigoureuses.

  • Posté par Jérôme De Greef, mardi 16 février 2021, 0:54

    Dans le même ordre d'idée, complètement débile, cela sous-entend que les morts n'ont pas besoin de vaccin :-/

  • Posté par PRIGENT Yannick, lundi 15 février 2021, 23:54

    La probabilité d’avoir des réels problèmes de santé en 2nde infection est quasi nulle, certainement proche de 0. Entre prendre le risque de se faire vacciner qui lui n’est pas nul ou d’être recontaminé, la question se pose pour les personnes n’ayant pas eu de covid grave. Le principe de précaution a ses limites....

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs