Accueil Économie

Démission de Laurent Ledoux: «Je montre le chemin à Jacqueline Galant»

Le président du SPF Mobilité dénonce « une situation intenable » entre la ministre MR et son administration.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe au service Monde Temps de lecture: 2 min

Rien ne va plus entre Laurent Ledoux et Jacqueline Galant. Le président du SPF Mobilité a envoyé sa lettre de démission à sa ministre de tutelle estimant qu’ils ne partageaient pas «  la même conception de l’intérêt général  ». Dans sa lettre, il charge Jacqueline Galant, qu’il accuse d’avoir des attitudes «  dignes de la Gestapo  ».

Sur Bel-RTL ce jeudi matin, le président démissionnaire du SPF Mobilité s’explique : «  La situation est devenue intenable, la manière dont elle gère ses dossiers est intenable. J’espère que ma démission l’aidera à écouter son administration  ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Manfred BRULS , jeudi 14 avril 2016, 10:58

    Encore un pistonné politique "d'un autre bord" qui crache dans la soupe .......

  • Posté par Alain Caufriez, jeudi 14 avril 2016, 10:55

    Peut-être que Mme Galant comprendra maintenant que la critique étayée vient de l'intérieur et non pas de l'oppostion? Mais il faudrait que le premier ministre comprenne aussi et qu'il ne refuse pas encore une démission (jamais deux sans trois?)

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs