Etats-Unis: Nancy Pelosi confirme une commission d’enquête sur l’assaut du Capitole

Etats-Unis: Nancy Pelosi confirme une commission d’enquête sur l’assaut du Capitole
AFP

La présidente démocrate de la Chambre Nancy Pelosi, a confirmé la tenue d’une commission d’enquête indépendante sur les violences qui ont eu lieu au Capitole à Washington, faisant cinq morts, six semaines après les faits.

La commission devra se pencher sur le contexte et les conséquences de cette « attaque terroriste domestique » et enquêter sur la conduite de toutes les agences de sécurité impliquées, selon Mme Pelosi.

Celle-ci indique aussi que la commission devra évaluer les tentatives de l’ancien président républicain Donald Trump d’entrave à une passation de pouvoir pacifique vers l’actuel président démocrate Joe Biden.

La démarche des Démocrates américains est présentée deux jours après que l’ex-président Trump a été acquitté lors de la seconde procédure de destitution qui le concernait.

Les violences perpétrées contre le Capitole après un discours de Donald Trump et lors de la certification officielle de la victoire de Joe Biden à la présidentielle ont fait cinq morts. Trois agents sont morts dans ou en lien avec ces violences du 6 janvier : l’un a été frappé par un extincteur, les deux autres se sont suicidés dans les jours suivants.

La Chambre avait mis en accusation Donald Trump pour « incitation à l’insurrection » après ces événements, déclenchant un second procès en destitution historique à son égard.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Donald Trump s’est montré déterminé à s’assurer que son mouvement populiste gardera bien le contrôle d’un Parti républicain qui peine à masquer ses divisions.

    Etats-Unis: le grand retour de Donald Trump

  • Joe Biden n’abandonne pas la hausse du salaire minimum; il préfère l’obtenir par d’autres voies.

    Joe Biden ajourne la hausse du salaire minimum

  • Le périmètre de sécurité, avec ses arêtes hérissées de lames de rasoir et ses gardes nationaux lourdement armés, «donne des airs de base militaire au siège de notre démocratie», regrette une élue. © EPA.

    Danger maximal contre le Congrès et Joe Biden

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous