Accueil Auto

Automobile: les constructeurs en manque de puces, des retards ne sont pas à exclure

La forte demande de semi-conducteurs a conduit à une situation de pénurie dans le monde. C’est l’industrie automobile qui en souffre le plus, à l’instar de l’usine Audi Brussels, à l’arrêt pendant une semaine. La production de voitures est affectée et des retards de livraison ne sont pas à exclure.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 5 min

L’automobiliste qui a commandé un véhicule en profitant des généreuses conditions offertes par les constructeurs à l’occasion du « Salon de l’Auto virtuel » va-t-il devoir faire preuve d’un supplément de patience avant de recevoir sa nouvelle voiture ? C’est la menace qui plane sur le secteur, et qui vient de provoquer l’arrêt temporaire de la production chez Audi Brussels, alors que la planète vit actuellement à l’heure d’une pénurie de puces électroniques. Celles-là mêmes qui équipent les automobiles, mais aussi les consoles de jeux, les smartphones, les tablettes, les PC, les téléviseurs… La demande est tellement forte qu’elle dépasse l’offre des producteurs de « semi-conducteurs » – ainsi appelés en raison des propriétés de conductivité électrique du silicium qui les compose.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par De Ronde Michel, mardi 16 février 2021, 11:15

    Cette dépendance et cette fragilité de l’économie occidentale sont la démonstration de l’inadéquation et de la nuisance de la mondialisation économique et du globalisme.

  • Posté par Groetaers Jean-Pierre , mardi 16 février 2021, 11:47

    Produire à moindre coût !

Aussi en Auto

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs