Anderlecht confirme que les fumigènes lors du match face à l’Union SG ont été lancés par ses supporters et condamne ces actes

Anderlecht confirme que les fumigènes lors du match face à l’Union SG ont été lancés par ses supporters et condamne ces actes
Belga

Dans un communiqué publié mardi, Anderlecht a condamné les incidents survenus lors du 8e de finale de la Coupe de Belgique jeudi dernier sur le terrain de l’Union Saint-Gilloise (victoire 0-5), reconnaissant que ceux-ci avaient été causés par ses propres supporters.

« Des supporters anderlechtois avaient brièvement interrompu le match de Coupe en faisant usage de fumigènes », écrit le club bruxellois. Ceux-ci avaient forcément été lancés depuis l’extérieur du stade, la rencontre se jouant à huis clos, et n’étaient pas passés loin de certains joueurs.

« Les engins pyrotechniques n’étaient pas tombés bien loin des joueurs des deux camps. Des dégâts ont aussi été constatés dans le parc Duden », explique ainsi le club.

Dans son communiqué, le RSCA « rappelle que l’utilisation de matériel pyrotechnique n’a absolument pas sa place dans un stade de football et que ce type de comportement porte atteinte à l’image du club. Ces pratiques peuvent également provoquer des amendes et des sanctions pouvant aller jusqu’à des matches à huis clos. »

Le club insiste sur le fait que « la sécurité des fans, des joueurs, des arbitres, des stewards, des employés des médias et du club doit être garantie à tout moment ».

« Nos fans nous manquent. Nous voudrions vous retrouver le plus vite possible au stade. Mais il y a d’autres manières d’exprimer votre passion. Nous comptons sur vous », a conclu le club bruxellois.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous