Accueil Monde Europe

Coronavirus: une mutation inquiétante du variant britannique émerge aux Pays-Bas

La mutation pourrait rendre les vaccins existants moins efficaces contre le virus.

Temps de lecture: 1 min

Le variant britannique du coronavirus a commencé à muter à nouveau. Ce changement « inquiétant » a été constaté aux Pays-Bas. Une personne a été testée dans la province d’Utrecht, indique mardi l’Institut royal de santé publique (RIVM).

La mutation pourrait rendre les vaccins existants moins efficaces contre le virus. Les défenses immunitaires des patients peuvent également s’avérer moins efficaces contre la nouvelle variante. Le même constat a été observé auparavant avec les variants sud-africain et brésilien.

En Grande-Bretagne, la mutation a été diagnostiquée chez au moins 23 personnes. La mutation a reçu le nom scientifique d’E484K. Le changement se situe dans les saillies du virus. Grâce à la mutation, ces « pointes » peuvent mieux se fixer à une cellule corporelle. Le virus pénètre ainsi encore mieux dans le corps.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

15 Commentaires

  • Posté par Boer Mr, mardi 16 février 2021, 19:09

    Le fameux virologue et épidémiologue allemand Klaus Stöhr arepondu a la question "Qu'en est-il des mutations tant invoquées?" par "La peur générale des variantes, les soi-disant mutations, n'est pas fondée. D'une part, il faut noter qu'il existe déjà 7000 variantes différentes. En particulier, la réalité de la soi-disant variante britannique semble différente de ce que les modèles avaient prédit. La crainte que le mutant britannique puisse être plus contagieux n'a jusqu'à présent pas été confirmée par des observations dans de nombreux pays européens: en Irlande et en Grande-Bretagne, il y a eu une diminution spectaculaire du nombre de personnes infectées, même si environ 90% sont susceptibles d'avoir le mutation britannique. En France, en Suisse et au Danemark, on observe une tendance similaire sur la base des chiffres empiriques. Malgré une augmentation significative de la proportion de mutations britanniques, le nombre de cas continue de baisser. La réalité ne correspond pas aux modèles."

  • Posté par massacry olivier, mardi 16 février 2021, 23:23

    Et comme de bien entendu la diminution spectaculaire des personnes infectées en Grande Bretagne est du au gin tonic de Sa Reine et non aux mesures de confinements prises.

  • Posté par Leman Bernard, mardi 16 février 2021, 19:04

    Un virus ferra tout ce qu'il peut pour survivre....c'est l'essence même de son fonctionnement comme l'eau cherchera toujours un endroit plus fragile pour passer alors..... foutez nous la paix avec ce genre d'annonce à deux balles, qui ne sert à rien et que toute personne qui suit un peu ce qui nous arrive depuis 1 an sait. En fait depuis un an dans le monde.......pour soit-disant tout le monde....il y a le Covid 19 et rien d'autres, que dalle....rien....pas un truc positif, rien de nouveau, pas une nouvelle découverte ou une personne qui aurait trouver un chouette truc à faire ou autre..... Belle vision de ce que 7.5 milliards d'humains font...... Le virus et le vaccin ......c'est comme prendre sa voiture, mettre la ceinture, respecter le code de la route.....vous croyez que cela vous protège de TOUT accident ??? Non, cela diminue seulement très fortement le fait d'en avoir un....c'est tout.

  • Posté par G Jean Luc, mardi 16 février 2021, 18:37

    Les mutations sont nettement plus rapides que les vaccins et aussi rapide que les vidages de porte-feuilles. On va finir au naturel, celui qui résiste survivra, on approche de la sélection naturelle (et donc évolution)

  • Posté par Joute Dodo, mardi 16 février 2021, 18:13

    Il faudrait qu'un journaliste fasse le tri du faux, de l’exagéré et du suranné sur le front du covid, des vaccins etc. Ce week-end et aujourd'hui, une dépêche de l'ANP fausse, une de ANP/Belga qui n'a été très partiellement correcte que 2 heures puis fausse (réouverture des bars à Utrecht) mais on n'a pas corrigé ni enlevé. Et quelques unes de Belga qui, orientées, alarment inutilement les gens et sont donc inutiles et nocives. Et ensuite les vérifier et les réécrire. Le Soir doit vraiment arrêter avec les dépêches Belga, ANP et AP sur le front du Covid. Je ne paie un abonnement au Soir pour ANP, AP et Belga, google suffit.

Plus de commentaires

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs