Accueil Monde Union européenne

Voyages non essentiels: la tension monte autour du caractère disproportionné de l’interdiction belge

La durée, l’absence de distinction entre les différentes catégories de zones à risques… Tant d’aspects de l’interdiction belge des voyages critiqués par les juristes et la Commission. Mais la mesure n’en est pas moins habilement ficelée…

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 5 min

La Commission européenne le laisse entendre depuis plusieurs jours : elle n’aime pas l’interdiction générale des voyages non essentiels décidée par les Belges en janvier. Mais malgré les échanges avec les autorités, il ne semble pas qu’elle soit prête à ouvrir des procédures d’infraction pour protéger la libre circulation dans l’UE. « La question est : est-ce que les procédures d’infraction constituent la bonne réponse dans une situation aussi volatile ? », résume une source européenne.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

62 Commentaires

  • Posté par Linard Robert, mercredi 17 février 2021, 21:28

    J'espère que le Conseil d"État sera objectif et mettra fin à cette mesure odieuse d'autant que les vacances de Carnaval sont passées.

  • Posté par BINAME Robert, mercredi 17 février 2021, 20:56

    Cette interdiction de sortir de Belgique est quelque peu exagérée d'autant que de nombreuses personnes n'y sont pas soumises (étrangers de passage, frontaliers, camionneurs internationaux etc..). Je peux comprendre que le gouvernement veuille éviter que des personnes aillent s'entasser dans de petits appartements à la montagne ou à la mer, mais par contre cette mesure est abusive vis à vis des personnes vivant en Belgique qui possèdent une seconde résidence en France (souvent dans des "trous perdus") où ils auront encore moins de contacts humains qu'en Belgique!

  • Posté par Pierre Trémouroux, mercredi 17 février 2021, 18:06

    en tout cas, cette semaine, le spectacle est comique: en s'arrêtant une dizaine de minutes dans une station service sur autoroute, on peut s'amuser à compter les anglais, hollandais, français... transitant par la Belgique, en général avec un coffre de toit :-) Mais bon, les belges semblent heureux de devoir être les seuls à rester chez eux...

  • Posté par Pierre Trémouroux, mercredi 17 février 2021, 18:04

    en tout cas, cette semaine, le spectacle est comique: en s'arrêtant une dizaine de minutes dans une station service sur autoroute, on peut s'amuser à compter les anglais, hollandais, français... transitant par la Belgique, en général avec un coffre de toit :-) Mais bon, les belges semblent heureux de devoir être les seuls à rester chez eux...

  • Posté par Pierre Trémouroux, mercredi 17 février 2021, 18:03

    en tout cas, cette semaine, le spectacle est comique: en s'arrêtant une dizaine de minutes dans une station service sur autoroute, on peut s'amuser à compter les anglais, hollandais, français... transitant par la Belgique, en général avec un coffre de toit :-) Mais bon, les belges semblent heureux de devoir être les seuls à rester chez eux...

Plus de commentaires

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs