Accueil

«Le calendrier des événements canalisait l’orientation des jeunes»

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 2 min

Psychologue et conseillère d’orientation au sein du Service orientation universitaire (SOU) de l’Université de Liège, Sandrine Wuidart rencontre de nombreux élèves indécis quant au choix d’études supérieures. Si la crise ne semble pas accroître leurs craintes, elle perturbe grandement leur recherche d’informations.

De par votre expérience de terrain, avez-vous l’impression que le choix d’étude est entaché par la crise sanitaire ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs