«Des abrutis et des gens très grossiers»: quand une journaliste française tacle des supporters en plein duplex (vidéo)

Capture vidéo
Capture vidéo

Mardi soir, les amateurs de football avaient les yeux rivés sur le choc entre le PSG et le FC Barcelone, finalement remporté 1-4 par les Parisiens. Vu l’affiche, la chaîne L’Équipe a mis le paquet en consacrant une soirée spéciale à ce duel. Pour l’occasion, la journaliste Carine Galli a donc été envoyée en Catalogne pour couvrir l’événement aux abords du Camp Nou, où se trouvaient quelques supporters barcelonnais venus encourager leur équipe malgré l’absence de public en tribunes et les mesures en place pour contrôler la crise sanitaire. Même s’ils étaient peu nombreux, il n’en fallait pas plus pour venir perturber la journaliste sportif en plein duplex.

Alors qu’elle était occupée à préfacer la rencontre, un supporter blaugrana est arrivé dans son dos en lançant notamment des insultes à l’adresse de Neymar. « Vous êtes très élégant, Monsieur ! », a directement rétorqué Galli avant de reprendre le fil de son analyse. Malheureusement pour elle, l’élément perturbateur est resté dans le coin, ce qu’elle n’a pas manqué de signaler. « Honnêtement, à part ces abrutis et ces gens très grossiers, du côté du Barça, on a l’impression que c’est un match assez équilibré. »

En plateau, on s’étonne de la présence d’autant de monde dans les rues en cette période de crise sanitaire. « Ça peut se comprendre parce qu’en fait, le couvre-feu n’est qu’à 22 heures à Barcelone donc ils ont le droit d’être dehors et vu qu’ils ne peuvent pas être à l’intérieur du stade et qu’ils s’ennuient comme des rats morts a priori, eh bien ils sont devant le stade », a répondu la journaliste qui ne s’est pas laissée perturber plus que ça.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous