Fluxys et l'IPFH vont collaborer pour la réalisation d'infrastructures GNL en Hainaut

L'accord de collaboration signé entre Fluxys et l'intercommunale hennuyère vise à étudier des pistes de développement conjointes des infrastructures, "dans le but de faire avancer la transition énergétique", et a déjà donné lieu à la mise en place d'un comité de pilotage IPFH/Fluxys afin d'évaluer les projets proposés.

"Dans un premier temps, les partenaires visent à la mise en place d'une infrastructure de gaz naturel liquéfié (GNL) à petite échelle en Wallonie pour le transport routier et le transport fluvial, en pleine croissance depuis plusieurs années", expliquent-ils dans un communiqué, soulignant l'impact environnemental positif, en termes d'émissions de gaz à effet de serre que de polluants atmosphériques, du GNL par rapport aux autres énergies fossiles.

Parallèlement, IPFH et Fluxys "examineront le remplacement progressif du gaz naturel par les gaz neutres en carbone (biométhane, bio-CNG et bio-LNG) afin de réduire plus avant l'impact carbone."

L'IPFH (intercommunale pure de financement du Hainaut) est une intercommunale de financement dans le domaine de l'énergie qui compte à son capital 57 villes et communes du Hainaut ainsi que trois agences de développement territoriale (Igretec, Idea et Ideta). L'intercommunale, dont le siège est Charleroi, possède des participations dans des sociétés actives dans le domaine de l'énergie, comme Ores, la Socofe, Fluxys et Elia.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous