Accueil Monde Afrique

Rwanda: au lendemain du génocide, les Belges aussi ont soutenu les réfugiés hutus

Si les Français sont souvent mis en cause pour leur aveuglement et pour le soutien apporté aux génocidaires hutus, il faut rappeler qu’ils n’étaient pas seuls : la démocratie chrétienne belge leur tenait compagnie.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 5 min

Lorsqu’en août 1994, alors que se termine l’Opération Turquoise, les militaires français encadrent le gouvernement intérimaire hutu et aident des génocidaires à gagner le Zaïre de Mobutu, une histoire se termine, une autre ne fait que commencer. En effet, plus d’un million et demi de réfugiés, encadrés par leurs anciennes autorités politiques, les ministres mais aussi les bourgmestres, s’installent dans des camps qui depuis le Nord-Kivu jusqu’au sud de Bukavu s’égrènent tout le long de la frontière entre le Zaïre et le Rwanda.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Moreau Michel, lundi 22 février 2021, 22:24

    Mme Braeckman, je profite de cette mise au point sur l'implication belge pour vous remercier du travail que vous accomplissez depuis tant d'années, au service de notre information, bien sûr, mais aussi à aider cette Afrique que vous connaissez si bien : d'aussi loin que je me souvienne, vous en avez toujours défendu l'avenir !

  • Posté par Le Maigat Damien, jeudi 18 février 2021, 17:20

    Vache, moi qui disait il y a quelques jours pour un autre article que ce n'était pas demain la veille qu'on verrait un media Belge se pencher sur une quelconque responsabilité belge! Bon, on en est pas encore au point de se poser la question sur les racines du génocide, il y a de la marge, mais c'est déjà un 1er pas à saluer.

  • Posté par Levaux Marie-Noelle, jeudi 18 février 2021, 15:55

    Cet article est celui non d’une journaliste mais d’une militante de la cause Tutsi. Elle passe complètement sous silence l’origine du génocide, qui est l’invasion du Rwanda en 1990 par l’armée Kagame soutenue par l’Ouganda et les USA, dans le but de de détruire le régime légitime en place. Dans les territoires envahis ont commencé des massacres atroces de Hutus.En 1994, Habyarimana a accepté les accords d’Arusha prévoyant des élections libres sous contrôle international, ce qui signifiait la mort politique du FPR. Ceci montre une situation très complexe et non la présentation infantile des bons Tutsis et des méchants Hutus. Sans parler des millions de morts dans l’est du Congo provoqués par Kagame dans sa chasse aux Hutus et le pillage des richesses de la région...

  • Posté par Pierre-Paul Antheunissens, jeudi 18 février 2021, 11:34

    Très bon article. Les milieux catholiques belges ont également essayé de minimiser la portée du génocide, parlant de tueries mais pas de génocide. Fin 1994, début 1995, les autorités rwandaises ont du exhumer des milliers de corps des charniers afin de montrer la réalité du génocide...

  • Posté par Levaux Marie-Noelle, jeudi 18 février 2021, 17:02

    Mais lui, on fait d’une pierre deux coups : diaboliser l’Eglise catholique et sanctifier Kagame !

Plus de commentaires

Aussi en Afrique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs