Allemagne: les salaires baissent pour la première fois depuis 2007

L'indice des salaires a reculé de 0,6% en valeur nominale entre 2019 et 2020, selon des chiffres présentés par l'organisme de statistique Destatis.

En prenant compte les effets de l'inflation, qui s'est établie à 0,5% en 2020 dans le pays, la chute des salaires est encore plus brutale, et atteint 1%.

Ce recul a été "largement influencé par la crise du coronavirus", précise l'institut de statistique. L'économie allemande a connu en 2020 un recul historique de 5% de son PIB sous l'effet de la pandémie, et des fortes restrictions l'accompagnant.

C'est la "première fois depuis le début des mesures en 2007" que les revenus des salariés diminuent dans le pays, fait remarquer Destatis.

Destatis n'a en revanche "pas pris en compte [dans ses calculs] les allocations de chômage partiel", dont ont bénéficié des millions de salariés durant l'année. Or, ce dispositif a "permis d'amortir les pertes de revenus de nombreux salariés", assure l'organisme.

C'est une "nouvelle amère", a réagi Stefan Körzell, le président du syndicat allemand DGB, au groupe de presse Funke, appelant à des "revalorisations salariales dans les conventions collectives"

Le recul des salaires met en effet fin à une décennie de hausse continue dans la première économie de la zone euro, à près de 2,5% par année.

Les salariés ont bénéficié durant cette période de la mise en place d'un salaire minimum en 2015, et d'un taux de chômage faible, qui a accru la force de négociation des syndicats.

Or, la baisse des salaires survenue en 2020 s'est accompagnée d'une hausse du chômage aujourd'hui à près de 6% dans la première économie de la zone euro, contre 5% avant la crise.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous