Accueil Société Régions Brabant wallon

Ottignies-LLN investit dans le padel

Le Centre sportif local intégré va aménager trois terrains aux Coquerées.

Article réservé aux abonnés
Journaliste de la cellule wallonne Temps de lecture: 2 min

A ujourd’hui, une commune qui se dote d’un CSLI est une commune qui se soucie vraiment pour le futur du sport. »

Jacques Horlait emploie un ton péremptoire. Il est vrai qu’avec sept autres personnes, dont une à mi-temps, le directeur du Centre sportif local intégré (CSLI) d’Ottignies-LLN gère désormais cinq infrastructures sportives (Coquerées, centre sportif Jean Demeester et les pôles sportifs de Limetette, Lauzelle et Baudouin Ier), deux salles de sport d’école (Blocry et Lauzelle) et trois agoras (Buston, Bauloy et Chapelle aux Sabots). Et ce, grâce à un subside de la Fédération Wallonie-Bruxelles qui paie 90 % de son salaire et 75 % de celui d’un employé. De quoi contenter 65 clubs et associations, 24 disciplines sportives et un peu plus de 4.000 sportifs.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Brabant wallon

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs